Nous Analysons
gratuitement
votre T.E.G.

Vous avez souscrit
un Crédit?

70 % des prêts immobiliers comportent des erreurs.
Faites-vous rembourser les intérêts

Diagnostic gratuit

Étude entièrement gratuite et sans engagement

Données confidentielles

Nous nous engageons à sécuriser vos données et à ne jamais les revendre

Un suivi complet

Nous vous accompagnons tout au long de la procédure amiable et / ou judiciaire

Résultats garantis

Nous garantissons notre action par une assurance perte financière collective

Que faisons nous?


Un contrat de prêt non conforme peut vous permettre de récupérer jusqu’à 60 000€ euros d’intérêts

Qu’est que le TEG (Taux effectif global) ?

Ce taux en % permet d’informer l’emprunteur du coût réel de son crédit. Il englobe le taux d’intérêt, le coût de l’assurance, les frais de dossier, les frais d’hypothèque ou de caution et d’autres frais déterminés par le code de la consommation.
Quel avantage pour vous en cas d’erreur ? En cas d’erreur dans le calcul du T.E.G, la jurisprudence actuelle, prévoit la nullité du droit aux intérêts de l’emprunt, par la substitution du taux conventionnel par le taux d’intérêt légal.

En savoir plus
  • Quelles banques?
  • Quel délai pour contester?
  • Quel type de crédit?

Toutes les banques sans exception sont susceptibles d'avoir commis des erreurs dans le calcul du TEG de votre crédit.

  • 7

    millions de prêts en France erronés

  • 40 000€

    en moyenne à récupérer

  • 0 €

    le diagnostic

5 ans à partir du moment ou l’erreur est constatée. Pour les professionnels le délai est de 5 ans à partir de la date de signature de l’offre de prêt

  • 7

    millions de prêts en France erronés

  • 40 000€

    en moyenne à récupérer

  • 0 €

    le diagnostic

Tous les crédits immobiliers sont concernés.

  • 7

    millions de prêts en France erronés

  • 40 000€

    en moyenne à récupérer

  • 0 €

    le diagnostic

Estimer l’économie réalisable en cas d'erreur du TEG


Les médias en parlent


France 2 en parleLe Figaro en parleBFM Business en parleBFM en parle